Comment recruter ? Nos astuces et conseils pour être le meilleur recruteur

26 juillet 2022 | Recrutement

Un des plus gros enjeux RH 2022 concerne la productivité des services et le recrutement des meilleurs talents. Ce dernier point est d’autant plus important que, dans un contexte de fort chômage, certains profils sont difficiles à trouver. Quel que soit le secteur d’activité, la principale difficulté du recrutement est de trouver la perle rare. Pour recruter les meilleurs talents, il faut donc répondre aux attentes des managers, aux valeurs de l’entreprise et aux candidats. Une fois ce dernier recruté, la question concerne l’intégration et la fidélisation du candidat dans vos équipes. En somme, le recrutement est décomposé en étapes bien distinctes mais surtout très complexes. Dans cet article, nous vous donnons nos conseils sur comment recruter ?

Comment recruter ? Une question très complexe et un enjeu fort

Le succès de votre entreprise nécessite souvent l’embauche de talents. Cependant, vous allez devoir faire preuve d’une certaine rigueur et d’une méthodologie calculée pour bien recruter. La collaboration avec des collègues spécialistes en interne ou en externe pour éviter les erreurs de recrutements.

Les erreurs de recrutements, un coût important pour les entreprises

On estime qu’un recrutement est une erreur à partir du moment où le candidat recruté quitte l’entreprise moins de 12 mois après son embauche. Les causes du départ peuvent être multiples : mauvaise entente avec les équipes ou le manager, manque de compétence, insatisfaction générale sur l’entreprise, les missions proposées ou les évolutions. Bien que ça soit des cas trop bien connus des services RH, ils sont à prendre en compte par les entreprises. Aujourd’hui, selon ManPower, HR Voice et Opensourcing, une erreur de recrutement coûte entre 30 000 et 150 000€ à une entreprise. Cette fourchette large prend en compte plusieurs critères plus ou moins quantifiables. Elle prend en compte les coûts directs (salaire, primes, avantages en nature pour l’ancien salarié et coûts de remplacement) et les coûts indirects (coûts d’intégration, de formations, frais de départ, perte d’un point de vue activité économique ou encore la surcharge des autres salariés). On peut donc en conclure que les services RH n’ont pas tellement le droit à une marge d’erreur dans leurs recrutements.

Qu’est-ce qu’un bon recrutement ?

Les critères permettant de déterminer un bon recrutement reposent sur différents aspects.

Un gain de compétences dans vos équipes

Un des critères le plus importants d’une entreprise est le gain de compétence de ses équipes et le développement de son activité commerciale. En effet, si vous avez besoin de recruter, c’est pour répondre à un besoin ou bien parce que votre activité se développe considérablement. De ce fait, après le recrutement, vous remarquerez un gain de productivité et un développement de vos activités économiques ou bien de vos divers projets.

Une intégration réussie et un collaborateur fidèle

Nous aurons l’occasion de revenir dessus un peu plus tard dans cet article, mais une bonne intégration d’un collaborateur est souvent déterminante de la suite de son parcours chez vous. En effet, recrutez un nouveau salarié était la première étape ! Maintenant, il faut réussir à le fidéliser afin de développer ses performances et ses activités. La question reste complexe pour fidéliser un collaborateur : proposer un environnement de travail sain, une flexibilité des horaires, des missions en rapport avec les compétences réelles ou bien des perspectives d’évolution professionnelles et des rémunérations intéressantes. Tout le monde possède ses raisons pour rester et apprécier son entreprise. C’est pourquoi il faut être à l’écoute des besoins de chacun pour construire les valeurs de son entreprise.

Comment recruter efficacement et facilement un salarié ? Astuces et conseils pour une bonne méthode de recrutement

Dans le but de structurer vos recrutements et d’être assurés de faire les meilleurs choix dans la sélection de vos talents, quelques astuces et conseils vous seront utiles.

Comment recruter : rédiger une bonne offre d’emploi attractive

Un recrutement est un vrai projet. Et comme tous les projets, il est nécessaire d’établir un ensemble de critères pour établir le profil que vous recherchez. La rédaction et la diffusion d’une offre d’emploi constituent les premiers pas de votre processus de recrutement. L’objectif principal de cette fiche de poste est de définir les besoins en matière de compétences du talent et les attentes du service qu’il intégrera. Pour une offre d’emploi complète du profil recherché, vous devez collaborer avec les managers concernés par cette embauche. Vous aurez un point de vue plus objectif sur les compétences recherchées et les attentes en interne. Pour une offre d’emploi attractive pour favoriser l’acte de candidature des candidats, on vous conseille de lire notre petit article prévu à cet effet !

Comment recruter : communiquer sur vos offres en interne et en externe

Pour augmenter le nombre de candidatures reçues, vous pouvez opter pour une petite campagne de communication autour de vos offres à pourvoir. Cette communication est importante pour faire savoir que vous recrutez et peut se faire aussi bien en interne qu’en externe. Pour la communication en externe, vous pouvez opter pour des canaux de communication numérique. L’intérêt de ces canaux est de communiquer au plus grand nombre de personnes en quelques clics et gratuitement. Montrer aux autres que vous recrutez est d’ailleurs signe de bonne santé de votre entreprise. Concernant les canaux de communication, essayez de vous diversifier au maximum : jobboards, site web ou bien réseaux sociaux (LinkedIn, Viadeo) sont des excellents moyens de toucher votre cible est de propager votre message au plus grand nombre. Pour la communication interne, le choix de la cooptation est idéal. En effet, qui de mieux que vos collaborateurs pour vanter les mérites, l’environnement de travail et les valeurs de votre entreprise ? De plus, votre collaborateur engage sa crédibilité en interne pour recommander son profil. Pour utiliser au mieux la cooptation dans votre stratégie, faites savoir à vos collaborateurs que vous recrutez et proposez une prime de cooptation !

Comment recruter : la présélection des candidats

Une annonce bien rédigée et une stratégie de communication optimisée, c’est un gain de CV assuré ! Vous allez recevoir dans les jours qui suivent de nombreux CV et lettres de motivation. Pour que cette étape de présélection des candidats ne soit pas trop longue et compliquée, il suffit de s’organiser et de se poser les bonnes questions :

  • Définir en amont les critères de sélection des candidats : que privilégiez-vous ? L’expérience ? Les compétences ? La formation ? Il est important de définir une échelle des priorités pour sélectionner les candidats répondant uniquement à vos attentes ;

  • Étudier chaque candidature de manière attentive. En effet, faire une sélection des meilleurs candidats répondant à vos exigences est votre but, mais ne négligez pas les profils plus atypiques.

Afin de gagner du temps sur cette étape de présélection des candidats et d’être assuré de ne pas passer à côté du talent idéal, l’aide d’un logiciel de recrutement est nécessaire.

Pour découvrir notre solution de recrutement, contactez-nous et bénéficiez d’une démo gratuite !

Comment recruter : la préparation de l’entretien d’embauche

Vous avez sélectionné les meilleurs candidats. Maintenant, vous devez les évaluer correctement. Un entretien d’embauche individuel doit être préparé et optimisé. En effet, quoi de mieux que de parler en face-à-face de vive voix avec un candidat pour jauger sa motivation et ses compétences ? Pour préparer un entretien d’embauche, commencez par lister les questions que vous allez poser aux candidats. Préparez aussi votre argumentation pour vanter l’entreprise et donnez envie au candidat de vouloir se projeter. Vous pouvez aussi mettre en avant le poste à pourvoir, les responsabilités et les évolutions possibles au fil du temps. Pour garder en tête une trame précise et éviter de s’éparpiller dans cette préparation ou pendant l’entretien, la rédaction d’une grille d’évaluation d’entretien d’embauche.

Enfin, gardez à l’esprit qu’un entretien d’embauche est avant tout un échange avec le candidat. Il vous faudra donc répartir la parole avec le candidat et le laisser communiquer toutes les informations qui pourraient être importantes pour apprendre à le connaître et à jauger de sa bonne insertion dans vos équipes.

Comment recruter : le choix final du talent

Les entretiens d’embauche finalisés, il faut maintenant passer au grand moment : le choix final de votre talent pour l’offre à pourvoir. Cependant, choisir les derniers candidats en lice peut s’avérer être un sacré casse-tête. Pour réussir à départager entre les candidats, analyser les points positifs et négatifs de chacun de vos candidats interrogés. Le but de cette analyse est de les comparer et de les classer de manière objective. En cas de doute sur un des candidats, n’hésitez pas à faire une série de tests ou bien de le rappeler afin d’éclaircir un point. En effet, il serait dommage de passer à côté de votre talent à cause d’un malentendu ou un point qui a été un peu survolé pendant l’entretien. Dans tous les cas, vous devez choisir le meilleur candidat selon les compétences, mais aussi sur la personnalité et sa capacité à s’intégrer dans votre entreprise de manière pérenne. Enfin, une fois le choix du talent fait, il ne vous reste plus qu’à envoyer un mail de refus aux autres candidats ! Vous garderez des bonnes relations avec les candidats tout en construisant un réseau de professionnels qui pourront, peut-être, intégrer votre entreprise pour d’autres offres…

Le bon recrutement : l’intégration et la fidélisation du nouveau talent

Une idée reçue voudrait que le processus de recrutement s’arrête au recrutement d’un candidat pour une offre d’emploi. Ce n’est pas le cas. En effet, même si le candidat a signé le contrat de travail et devient officiellement un collaborateur, le processus ne s’arrête pas pour autant. En effet, l’intégration du nouveau collaborateur est une étape importante du processus de recrutement. Pour cette étape, vous devez préparer l’arrivée de votre nouveau collaborateur. Un bureau préparé, une petite fête de bienvenue et une visite des locaux dès le premier jour sont nécessaires. Le nouveau salarié devra aussi être présenté aux membres de l’équipe, aux codes et à la culture de l’entreprise. Un petit conseil pour faciliter l’intégration et la bonne assimilation du nouveau salarié : désigner un tuteur parmi les collaborateurs. Ce tuteur aura pour rôle d’aider le nouveau salarié à prendre ses marques et à occuper son poste. Gardez en tête que les premiers jours d’un salarié dans votre entreprise sont déterminants dans sa carrière. Restez donc attentif et à l’écoute de ses besoins.

Comment recruter un apprenti ou un alternant ?

Une question qui revient souvent concerne les méthodes de recrutement à adopter pour les contrats moins classiques tels que les contrats d’alternance ou d’apprentissage. La méthode de recrutement est la même que celle vu précédemment à la différence près que certaines déclarations doivent être faites au préalable auprès des OPCO (Opérateurs de Compétences) qui se chargent, de leurs côtés, de l’enregistrement des contrats d’apprentissage ou d’alternance. Vous devez aussi créer un contrat auprès du CFA (Centre de Formation des Apprentis). Ensuite, la période de cette campagne de recrutement d’apprentis ou d’alternant est extrêmement importante. En effet, la période idéale pour recruter ces types de profil est entre juin et novembre. Cette période correspond au début de la nouvelle année universitaire pour les étudiants. De plus, le CFA interdit de recruter un alternant ou un apprenti plus de 3 mois avant le début de sa formation. Enfin, vous pouvez utiliser d’autres moyens de communication pour toucher votre cible. En plus des jobboards habituels, vous pouvez utiliser le CFA pour proposer l’offre d’emploi aux étudiants ou participer à des forums de recrutement et des salons de l’emploi sur l’apprentissage.

Les qualités nécessaires pour être un bon recruteur

Indépendamment de votre méthode de recrutement, vous devez posséder certaines qualités indispensables pour être un bon recruteur. Ces qualités se basent non seulement sur votre profil professionnel, mais aussi sur votre personnalité et vos qualités humaines. Voici une petite liste non-exhaustive des qualités qui sont attendues :

  • Perspicacité ;
  • Discernement ;
  • Adaptation ;
  • Intuitive ;
  • Curiosité.

Pour une liste plus complète, n’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet.

Cet article pourrait vous intéresser

Réussir un recrutement, c’est réussir un ensemble d’étapes qui amène la personne la plus compétente dans vos rangs. Finalement, être un bon recruteur, c’est avant tout être une personne organisée et méthodique pendant les phases de création de l’offre et de sélection des candidats. C’est aussi une personne qui sait utiliser son instinct notamment lors des entretiens d’embauche et la phase de sélection finale du talent. Comment recruter ? C’est une réponse tout autant complexe qui nécessite, in fine, des équipes de recruteurs compétentes et des outils performants.

Pour découvrir notre solution de recrutement, contactez-nous et bénéficiez d’une démo gratuite !

Share This